Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

L’ARCKF, association loi 1901, a été créée en 2002 par une vaste communauté malienne issue du cercle de Kéniéba, au sud de la région de Kayes (Mali), région bien connue en France pour sa forte population migrante. L’association est à but non lucratif et politique (les conceptions philosophiques, et politiques personnelles de ses membres n’engagent en rien l’association).
En 2015, elle compte 85 membres cotisants et plus de 400 adhérents.

Téléchargez le Dépliant ARCKF-2015

 

Ses objectifs

> Défendre les intérêts matériels et moraux de tous les ressortissants du cercle de Kéniéba résidant en France et adhérents
de l’association.
> Promouvoir les cultures maliennes en général et celles de la localité d’origine en particulier (Kéniéba).
> Favoriser la promotion sociale par l’entraide entre les membres et leurs familles installées en France.
> Favoriser l’intégration des membres et leurs familles Kéniébiennes installées en France.
> Favoriser le développement du cercle par des projets d’appui aux communautés rurales.

 

Nos actions

Aujourd’hui, c’est ce dernier point qui retient toute l’attention de l’association et qui l’amène à lancer deux projets phare qui sont entre autre axés sur la valorisation des richesses agricoles à savoir la Mangue et l’orange et la possibles création de richesses à travers des créations d’entreprises par les jeunes Migrants et locaux de Kéniéba.

En effet, ses membres ont été progressivement sensibilisés à la problématique de l’emploi dans le cercle, spécialement des jeunes, au travers des émeutes qui ont éclatées ces dernières années suite à l’arrivée de l’industrie minière sur le territoire.

L’Association a fait des constats lors du Forum sur l’exploitation des ressources minières et le développement rural qu’elle a organisé en novembre 2011 à Sitakily et à chercher à mettre en place une partie des recommandations de celui-ci en répondant à de nombreux appels à Projet et elle obtenue en 2012 le Label Co développement Sud de la Mairie de Paris et entre un financement de la Région Ile de France, de la Fondation Coalia et est partie prenante du Programme d’Appui au développement par la richesse minière et agricole avec plusieurs acteur dont le CG 62 l’association Corens, le Siad, le Conseil de cercle et l’ADTRK . Aujourd’hui grâce aux actions de l’association la mise en place de la bourse des valeurs inter territoriale à Savoir le cercle de Bafoulabé, Diéma, et Kayes car l’ARCKF dispose déjà d’un camion qui servira cet dispositif hors saison des mangues.

Le Cercle

Le Cercle de Kéniéba est situé en région de Kayes, à l’ouest du Mali. Il compte actuellement près de 200 000 habitants pour une superficie de 16 800 km². Plus de la moitié de la population est âgée de moins de 18 ans.

Avec la mise en œuvre effective de la décentralisation au Mali en 1999 et l’avènement des collectivités territoriales, le cercle de Kéniéba compte désormais 12 communes rurales, et un conseil de cercle, pour environ 200 villages.

La décentralisation confère désormais au conseil de cercle de Kéniéba la responsabilité du développement socioéconomique des communautés du territoire.

ARCKF Association des ressortissants du cercle de Kenieba
ARCKF Association des ressortissants du cercle de Kenieba 2
ARCKF Association des ressortissants du cercle de Kenieba 3
ARCKF Association des ressortissants du cercle de Kenieba -ARCKF
Share This